Portrait de gmbegles
La prévention des déchets

Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas.

La loi du 13 juillet 1992 relative à l'élimination des déchets ainsi qu'aux installations classées pour la protection de l'environnement stipule dans son article 1 :

" De prévenir ou réduire la production et la nocivité des déchets, notamment en agissant sur la fabrication et sur la distribution des produits "

La prévention des déchets a été introduite dans la loi française dès 1975. Dès février 2004, un premier Plan national de prévention de la production de déchets par le ministère chargé de l’environnement, ainsi qu’un plan d’actions déchets 2009-2012, qui fixait comme objectif de réduire de 7% la production d’ordures ménagères et assimilées (OMA) par habitant entre 2008 et 2013.

Renforcement de la législation

La loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) a renforcé la priorité donnée à la prévention de la production de déchets dans les actions à mener pour favoriser la transition vers une économie circulaire et non plus « linéaire ». Le programme national de prévention des déchets 2014-2020 constitue, quant à lui, un levier pour la mise en œuvre d’actions concrètes de réduction des déchets, en vue de faire évoluer notre modèle économique et social vers un modèle plus durable.


Source : ADEME

Réduire la quantité des déchets, en limiter la dangerosité
Sous l’influence de la croissance démographique, l'évolution des modes de vie et des habitudes alimentaires, la quantité de déchets ménagers ne cesse d’augmenter. La production d’ordures ménagères par Français a même doublé en quarante ans !

Cette tendance n’est pourtant pas inéluctable, il suffit d’adopter quelques gestes simples de prévention pour offrir une cure d’amaigrissement à nos poubelles.
La prévention des déchets correspond à l'ensemble des actions accomplies avant l’abandon ou la prise en charge par la collectivité qui permettent de réduire les quantités et/ou la nocivité des déchets.
La pratique du compostage à domicile, le réemploi des biens, la sélection de produits réutilisables et moins emballés sont autant de gestes de prévention.

Une démarche de développement durable
La prévention des déchets consiste donc à alléger la poubelle et à limiter la dangerosité des déchets. Cette mission répond aux enjeux du développement durable puisqu’elle présente des intérêts environnementaux, sociaux et économiques.

  •     intérêts environnementaux :

La prévention des déchets contribue à préserver nos ressources naturelles en réduisant l’utilisation de matières premières (bois, pétrole…) nécessaires à la fabrication des produits. Elle participe également à la protection de l’environnement en limitant le transport et le traitement des déchets.
           

  •     intérêts sociaux :

Elle est aussi amenée à renforcer les liens sociaux et la solidarité par le partage de bonnes pratiques comme la création d’un réseau de guides composteurs, et par le recours à des objets de seconde main. Elle permet aussi le développement du civisme environnemental par des initiatives de sensibilisation et d’éducation à la prévention des déchets.

  •     intérêts économiques :

En diminuant le flux de déchets, la prévention permet de maîtriser les coûts de gestion des déchets. Elle stimule également certains secteurs d’activités locaux tels que la réparation et les structures de l’économie sociale et solidaire.

 Le plan départemental de prévention des déchets

Le Conseil général de l’Aisne s’est engagé dans la prévention des déchets suite à l’adoption en juin 2008 du plan départemental d’élimination des déchets ménagers et assimilés (Télécharger le PDEDMA). Ce plan a pris fin en octobre 2017. Il a permis d’assurer l’animation d’un plan local de prévention des déchets en définissant une multitude d’actions de prévention à développer dans le département et des objectifs quantitatifs et qualitatifs à atteindre.

    Consultez le site internet national dédié à la prévention des déchets: http://www.reduisonsnosdechets.fr)

Une solution...parmi tant d'autres !

Dans le cadre du Plan Départemental de Prévention des Déchets et de la promotion des éco-évènements sur son territoire, le Conseil départemental de l’Aisne propose de la vaisselle réutilisable (assiettes et gobelets) aux associations ou collectivités organisatrices d’évènements afin de lutter contre l’utilisation de matériel jetable. Ce matériel est gratuitement mis à la disposition des organisateurs et s’engagent à en respecter l’ensemble des conditions de prêt.

Aucune caution n'est demandée mais 1 euro est demandé pour chaque verre ou assiette perdu ! Télécharger la convention de prêt (à faire valider auprès de Géodomia)

Plus d'infos auprès de Géodomia au 03 23 80 32 20 ou geodomia@aisne.fr

Petite précision !

Pris pour l’application de l’article 73 de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015, le décret 2016-1170 paru le 31 août au JO définit les conditions d'application des dispositions législatives du code de l'environnement visant à interdire à partir du 1er janvier 2020, la mise à disposition des gobelets, verres et assiettes jetables en matière plastique, à l'exception de ceux compostables en compostage domestique et constitués, pour tout ou partie, de matières biosourcées.

Que faire des piles usagées ?

Vous possédez des piles usagées et vous ne savez pas quoi en faire ? Vous cherchez un point de collecte ?
Découvrez le site Je recycle mes piles

Ecoles, collèges..vous cherchez des outils à présenter aux élèves ? Pensez à Géodomia ! 

Découvrez les DVD et expositions empruntables à Géodomia ! Plus d'informations au 03 23 80 32 20 ! 

www.aisne.com@ Copyright 2017 Département de l'Aisne | Mentions légales | Plan de site
Top